à propos du corps

J’ai fais une chute à vélo…hématomes, raideurs, douleurs. J’ai été bénie que rien ne soit cassé. J’expérimente, j’observe la guérison consciente et les pensées passantes à ce sujet. Il y a tant à dire sur le corps et les croyances entretenues dessus par exemple qu’il a besoin d’un quelconque support pour guérir…une petite huile essentielle, un rendez-vous avec un professionnel qui saura faire, une magie quelconque, etc. Pourtant, l’Intelligence Aimante est toujours là, un flux de vie qui est ce que nous sommes profondément et pour toujours….Le corps reçoit cela comme quelque chose de vrai, de réel, ce n’est que le doute mental qui, empêtré depuis des millénaires dans un égrégore de croyance que le corps est périssable, empêche non pas au Flux de Vie parcourir le corps mais empêche la conscience humaine de ressentir et voir les effets.

Le Flux a TOUJOURS lieu, il est impossible qu’il soit retenu, qu’il cesse ou qu’il soit affaiblit, il n’est pas tributaire des doutes de la petite personne. Je me branche, assise, les pieds ancrés sur le sol, le dos droit et les mains ouvertes. Je Suis.

Depuis que j’expérimente l’incarnation dans le corps de la Conscience que je Suis, j’observe avec curiosité et je constate, même si ca fait un peu new âge, que le corps pourrait bien être immortel un jour, dans ce futur pourtant impossible tellement il n’y a que l’Instant. Et que ce n’est que le fait de s’empêcher, de croire à notre petitesse en tant qu’humain, en tant que corps, qui nous empêche de vivre cette immortalité maintenant, sans plus attendre...bien vivre la Conscience Incarnée, se faisant chair et transformant cette dernière…

Cette descente dans le corps, petit à petit, sans presse, est une surprise dans le processus que je vie depuis 2010. D’abord parce qu’il s’est vécu au départ l’expérimentation de l’état impersonnel et, bien que ce soit difficile à percevoir au début, cet état est un espèce de détachement du corps. Ce revirement du reflet de la conscience en elle-même garde l’état impersonnel dans la hauteur, à des niveaux qui paraissent loin du corps et du monde terrestre…jusqu’à ce qu’il soit vu que le monde terrestre, la manifestation, le corps, ne peuvent pas être à part. L’expérience de la Conscience qui se Redécouvre ne peut pas rester dans les niveaux supérieurs, elle s’Expérimente et Se manifeste GRÂCE au monde et grâce à son identification au corps, autrement, rien ne tient et c’est le retour dans le Silence Profond qu’Est l’Absolu sans manifestation. Mais ça, il m’était impossible de le percevoir au tout début jusqu’à ce que je vois la subtile séparation qui subsistait, jusqu’à ce que je me penche sur ce/mon corps !

Alors voilà…bizarrement, et c’est un chouette mystère, plus le corps est imprégné de Conscience, plus la Présence à Ce que je Suis est forte, c’est comme si le corps était l’assise obligatoire pour Se vivre, Se ressentir, s’Être et s’Exister en pleine conscience. Et je ne parle pas de la douleur qui alors apparait différemment et ne se vit pas de la même façon que lorsqu’il y a séparation entre ce que je crois être, la personne isolée et la Conscience Divine et cette Vie Intelligente et Aimante.

C’est une tranche de vie que je vous partage, parce que je ressens qu’il est utile de le faire. Le vécu direct, c’est aussi des chutes à vélo…et oui, je vais regrimper dessus tellement cela m’apporte de la joie !



Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2017 par Christine Morency. Créé avec Wix.com