© 2017 par Christine Morency. Créé avec Wix.com

September 10, 2019

August 12, 2019

August 2, 2019

June 27, 2019

June 18, 2019

June 10, 2019

April 3, 2019

March 28, 2019

March 6, 2019

Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

L'honnêteté, l'essence du processus d'éveil

January 9, 2017

 

 

Ce qui apparait de temps à autre depuis cette aventure qu'est l'éveil c'est un mélange de sentiments où s'entremêle la sensation d'être nulle, de ne rien valoir pour les autres, de n'avoir jamais rien fait de bien, de n'avoir aucune importance. Ces sentiments arrivent et viennent se fracasser dans la conscience. Ils sont fait de fantasmes, ils sont brumes passagères venues des plus lointains millénaires. Ce qui m'est montré chaque fois c'est que ces états humains n'appartiennent à personne, ils sont communs à l'espèce humaine et viennent avec le deal de l'incarnation humaine. L'expérience ne pourrait pas être complète sans tous les états sans exception et l'éveil n'est pas la disparition de ces états au profil d'états extatiques qui remplaceraient à jamais les états dit négatifs.

La gamme des sentiments, sensations et émotions humaines est bien vaste mais tous ces états sont fondamentalement impersonnels. Ils naissent du fait de l'endormissement de la conscience qui désir se rétrécir jusqu'à s'identifier à un corps pour vivre une expérience. Une personne se créer, la conscience oublie ce qu'elle est pour se croire être quelqu'un avec tous les états correspondants et la vie est vécu au niveau de la croyance d'être une personne pouvant vivre tous un tas de choses.

Pour la conscience qui s'est re-connue à nouveau, s'est retournée sur elle-même et commence la dé-sidentification, il n'est plus question de ne plus se savoir être le seul et unique sujet. La vie n'est plus la même. Pourtant, il n'est pas non plus question de ne plus jamais souffrir même si la souffrance n'est plus vécue de la même manière qu'avant quand je croyais "c'est moi qui souffre vraiment". L'éveil est un début....un début où une force agissante consciente perce toutes les illusions qui compose l'identité et ce indépendamment de ce que cette identité en pense, en souffre, et croit. La conscience n'a pas de pitié pour le personnage, il lui est impossible de faire attention à lui dans ce processus, simplement parce que le processus même démontre sans cesse qu'il n'existait pas vraiment. Alors ça fonce et ça défonce et je ne connais personne qui vit cette expérience et qui n'est pas entremêlé, la tête rempli d'étonnement face à ce mystère vivant, entremêlé entre les remontées parfois spectaculaire des souffrances ancestrales et les incroyables manifestations de la Présence, du fait direct et clair de voir tout ça de façon tout à fait différente en vivant pourtant des émotions, en vivant à la fois le personnel et l'impersonnel, la saisie et la non-saisie. "L'éveillé" qui raconte le contraire se raconte des blagues...et vous en raconte aussi!.

Le film et les histoires, le héros du film et les autres protagonistes, tout ça fait parti du monde. Le phénomène de l'éveil n'empêche pas le monde d'exister tel qu'il est, même dans sa surprenante irréalité convaincante. Le phénomène de l'éveil n'est pas tributaire de faire cesser le rêve, autrement ce serait tout l'univers qui disparaitrait. ( Ca va peut-être venir...). Ce phénomène appelé l'éveil est inexplicable, mais il permet en tout cas de voir les choses sous un angle autre que celui de l'identité, il déplace le centre de la vision quelque part en soi et nulle part à la fois ce qui fait que toutes choses est vécu depuis ce "point" plutôt que vécu depuis le personnage. À l'image du rêve de nuit qui est une fonction du cerveau, le rêve de jour/monde est une fonction de la conscience et quand cette dernière s'éveille, nul besoin de faire disparaitre le rêve, elle en connait simplement la nature. Se méprendra t-elle encore dans ce rêve ? le rythme est propre à "chacun" et nulle ne peut faire avancer ou reculer les choses. ....

Parler de l'éveil est une authentique mise à nu car le processus même "évolue" à la mesure de l'honnêteté envers soi-même.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square