© 2017 par Christine Morency. Créé avec Wix.com

September 10, 2019

August 12, 2019

August 2, 2019

June 27, 2019

June 18, 2019

June 10, 2019

April 3, 2019

March 28, 2019

March 6, 2019

Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

Les postures et l'éveil

January 23, 2017

 

L'éveil ne sera jamais une posture, un état depuis lequel la vie est vécue aussi bienheureux soit-il. Dans les différentes étapes plusieurs états peuvent cependant apparaître et faire croire chaque fois qu'ils sont la démonstration du fait d'être éveillé....et ce n'est pas le cas, c'est plus subtil que ça.

Une des étapes est l'expérience du fait incroyable de ne pas être si réelle en tant que "être une personne". J'entend pas ici être une personne au sens habituel et général que nous en avons, composée de nos habitudes, conditionnements, croyances, peurs (parce que nous les transportons avec nous) et cela est doublé de caractéristiques acquises en cours de route, qualités, défauts, etc...La conscience qui s'éveille et découvre ça peut vivre une toute nouvelle libération et commencera peut-être la dé-sidentificaiton aux nombreux conditionnements composants la personne. Elle s'aperçoit qu'elle est illimitée et libre, beaucoup plus vaste que le petit bout qu'en percevait la personne.
Il peut naître de cette étape une conscience témoin qui se dégage de tout, reste recluse quelque part en arrière du personnage refusant de s'engager avec lui pour vivre la vie, ressentir, souffrir, etc...La conscience témoin est une posture nouvelle et elle est créée inconsciemment en réponse à la découverte ne pas être limitée à une personne. La conscience encore limitée à la personne (parce que la dé-sidentification ne se fait pas en un clin d'oeil) reste en retrait dans une certaine béatitude (même inventée parfois) afin de ne pas sentir le personnage et toutes ses souffrances. ....La personne pensera fortement en elle que ce retrait est l'éveil et fera tout pour l'entretenir. Lorsque nous entendons quelqu'un déclarer que ça y est,  le personnage est disparu à jamais, c'est souvent ce dont il s'agit !

Après un certain temps cette posture de retrait peut s'adoucir ou disparaitre et la personne pensera qu'elle a perdu l'éveil. Qu'a cela ne tienne, d'autres étapes et postures surviendront....:) Néanmoins il se peut que ce soit un véritable choc pour la personne de s'apercevoir que non, ce n'était pas l'éveil dont elle rêve mais une posture de se mettre en retrait pour éviter de souffrir..... Il se peut alors qu'une posture inverse survienne, aussi subtile que la précédente et qui consiste alors à plonger dans le monde puisqu'il semble que c'est la seule avenue.  Une plongée inconsciente dans les conditionnements aura lieu, toutes les souffrances auront l'air de réapparaître (elles étaient là mais la conscience en retrait ne les vivaient pas ou peu) et la personne peut alors se faire croire qu'il faille les vivre à font dans le but de les faire disparaitre, qu'ainsi la conscience se libère, etc...La personne peut ainsi déclarer que la conscience est au coeur de tout y compris les conditionnements et qu'être identifiée n'est pas un problème...ce sera les discours sur la non-dualité, tout est un et la personne n'est pas à exclure. Cette posture met un baume sur le fait d'être identifié, cela fait moins mal de voir les conditionnements et ce qu'ils nous font encore vivre si nous nous faisons croire que c'est normal et non-duel.

L'éveil n'est ni l'une ni l'autre de ses postures ! L'éveil n'est pas un RÉSULTAT quelconque suite au chemin parsemés de ses expériences diverses. Il n'est pas une de ses étapes même si nous avons fortement l'impression que oui car elles semblent apporter une certaine libération. Il est très difficile de parler d'éveil car c'est obligatoirement un point de vue limité qui en parle, la Conscience libérée ne peut pas parler et s'expliquer elle-même. Elle n'a même pas conscience d'être ce qu'elle est, elle l'est ! Elle n'est pas séparée et n'a donc pas de partie d'elle qui peut analyser l'autre et la décrire....

Il y a un "geste" qui se fait en soi, un espèce de mouvement intérieur qui envoie tout balader et qui doit être fait encore et encore sous peine de faire naitre des accroches et des identifications diverses. Personne ne fait ce geste, je ne sais même pas comment il s'est installé car je voie aujourd'hui qu'il n'est pas tributaire d'aucune des postures et étapes que vit la personne. Ce mouvement ne va nulle part car il ne fait pas partie de la sphère physique du monde, ce n'est pas de l'ordre d'un déni ou d'un refus que ferait le mental devant les problèmes, ce n'est aucun mouvement ni aucun acte tels que nous comprenons ces mots. Ce geste est un non-geste dans le sens qu'il défait plutôt que faire. Si un geste défait, comment l'appeler geste puisqu'un geste ça fait, ça met en forme, ça agit. C'est pourtant le mot qui me semble le plus adéquat. Et surtout (c'est impossible à en saisir le sens à moins de le vivre), ce n'est pas quelque chose que fait intérieurement la personne.

Ce geste intérieur, la conscience le fait et refait sans cesse. En fait ce geste EST LA CONSCIENCE éveillée et si ce mouvement n'a pas lieu c'est l'identification à toutes choses qui est en place. C'est pour cela que nous parlons du fait que l'éveil est le chemin plutôt qu'un résultat (belle analogie je trouve). Un chemin dans le sens de quelque chose qui doit sans cesse être parcouru (le geste qui "doit" être refait par la conscience sous peine de vivre des accroches) re-commencé et qui n'aura jamais d'aboutissement car tout aboutissement est une saisie, une accroche, une identification.

La conscience éveillée est l'Art de la non-saisie pure et c'est vécu du point de vue de la personne comme une véritable chevauchée consciente entre les accroches évitées et celles inévitablement collantes. En ce sens je peux dire qu'il n'y a rien à atteindre car je le constate vraiment du fait même de pouvoir mesurer que ce geste, bien qu'il est lieu, ne m'appartient nullement. Je peux me détendre...mais m'assoir dans cette détente serait une posture...
 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square