© 2017 par Christine Morency. Créé avec Wix.com

September 10, 2019

August 12, 2019

August 2, 2019

June 27, 2019

June 18, 2019

June 10, 2019

April 3, 2019

March 28, 2019

March 6, 2019

Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

Chercher le Soi.

July 26, 2017

Tu as cherché et trouvé le Soi ? Paradoxe car Il Est qu'en l'absence total de toi...

Ha toutes ces invitations à chercher, découvrir, faire naitre en soi l'Ultime sans Nom, l'Absolu Autre-pourtant-toujours-ici. ! 

 

Jouons un peu avec les mots et les concepts. Qui cherche le Soi ? Surement pas lui-même car il n'a pas besoin de se chercher, il est de toute éternité, ne possède aucun mental qui lui ferait croire qu'il se manque à lui-même, n'a besoin de rien. C'EST. Cela se découvre tout seul lorsque le petit moi fictif disparait. toi. Quand tu disparais. Dès lors, qui pourrait donc découvrir le Soi ?....C'est une belle rigolade : le petit moi se met dans tous ces états possibles de méditations, silence, ect, pour favoriser sa propre disparition qu'il croit qu'elle fera alors apparaitre le Soi. Une fois disparu, Soi uniquement en présence de Soi-même, il n'est plus de petit moi. Ensuite l'expérience est finie, le petit moi réapparaît et commente l'expérience même pour laquelle il était totalement absent. ! Il était absent et pourtant il en redemande, veut recommencer, pire encore il veut faire perdurer ce Soi, comme un Être venu d'ailleurs qui vient le faire disparaitre pour ainsi - paradoxe des paradoxe, le garder en paix....

 

Dans ma propre expérience, Soi (qui est ce que je suis réellement), n'est aucunement tributaire d'un plus petit que lui qui devrait faire quelque chose pour lui laisser la place. Croire ça c'est s'engager dans un interminable processus de faire pour être, de frustration si ça ne marche pas, d'augmentation du principe même ( le moi fictif) que l'on voulait voir disparaitre. Évidement, il y a un cercle vicieux qui s'entretient et le moi fictif peut même s'inventer un résultat, une paix temporaire qui le quitte après l'exercice ou au mieux après 1 ou 2 jours, voir une semaine. ...et rebelote car il pense avoir perdu le Soi et qu'il doive à nouveau recommencer le manège. 

 

Soi ne peut être provoqué par le moi fictif. Il est, Je Suis, (ce qui est la même chose), non pas lorsque le petit moi fait quelque chose en ce sens, mais lorsqu'il disparait spontanément...et oui, toutes sortes de circonstances peuvent le faire fondre spontanément, même un Satsang, un exercice, etc...avec le risque d'une fondue conditionnelle (conditionnelle à se mettre dans un état pour favoriser cela) qui sera prise comme la chose à faire pour connaitre le Soi...et rebelote pour le petit moi de tenter à nouveau la méditation, l'exercice x, le silence w ou n'importe quoi du genre. 

 

Peut-être tenterait-il autre chose ce petit moi amoureux du Soi s'il savait profondément que ce n'est pas se faire fondre dans une quelconque méditation qui fait apparaitre le Soi, c'est en s'acceptant profondément, en plongeant en lui-même, en allant voir dans la plus noires des idées en lui, dans toute sa capacité tordue à se faire mal, à se croire capable de faire mal à soi et aux autres. En regardant droit et sans faillir le beau comme le laid en lui afin d'absoudre les contraires. En ne tentant plus de se fuir mais en s'abandonnent à lui-même avec un accueil jamais vécu....là, seulement là dans un total abandon coûte que coûte, sera vu sans l'ombre d'un doute qu'une fondue n'a jamais été nécessaire par des moyens extérieurs à lui-même, mais que c'est le fait de se percer à jour par le fait de s'accepter en allant se voir, en restant avec lui-même, en osant sonder sa croyance dans le fait d'exister, d'être parfois bourreau, souvent victime - croit-il. C'est en se disant une bonne fois pour toutes " Allons voir si j'existe vraiment".....

 

Passer à travers du moi fictif, ce geste même qui est rempli de mystère ne se fait pas par la fuite du moi mais par l'audacieuse volonté de le considérer comme sien vraiment. Seulement là le glorieux mystère de sa non-existence se dévoile. 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square