© 2017 par Christine Morency. Créé avec Wix.com

September 10, 2019

August 12, 2019

August 2, 2019

June 27, 2019

June 18, 2019

June 10, 2019

April 3, 2019

March 28, 2019

March 6, 2019

Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

Le corps sans Conscience ?

January 5, 2018

 

Paradoxe qu'est le corps. 

 

Ce n'est que grâce à lui et au fait de s'y identifier qu'il est possible de se Re-trouver Soi-même car le Soi sans support se sait déjà, ce qu'il semble manquer est le fait de Savoir être Soi, le niveau de la perception consciente, et ce ne peut qu'être réalisé à partir du corps. 

En même temps, ce n'est qu'à cause du corps et de l'identification sur ce dernier que la séparation a lieu, et avec elle les innombrables effets et douleurs ressentis, car qui se sent et se croit séparé souffre. Je pourrais même dire qu'il est une sorte de barrière contre le Soi, parce que s'identifier au corps au point de sembler périr avec lui fait en sorte de se croire autre chose que Soi et démontre déjà qu'on se croit autre chose que Soi. 

 

Cet amas de chair n'est rien en dehors de Soi et n'existe pas sans Soi. Il semble exister et se mouvoir que parce que la Conscience-Soi le désir ainsi et lui "donne vie" en s'identifiant à lui...c'est comme un heureux compromis pour s'auto-saisir dans la manifestation. Mais ça semble être un compromis malheureux pour se perdre dans la sensation d'être séparé des autres corps et différents les uns les autres. Un genre de leurre inexplicable vraiment. 

Le corps ne peut pas vivre ni mourir par lui-même, il n'est rien en dehors de la Conscience-Soi qui l'anime. Il n'existe pas par lui-même. Toute vie, toute mouvance est donnée gracieusement par la Conscience-Soi, le Verbe s'étant fait chair par l'identification et la perception réunies. 

 

Depuis septembre il m'a été donné d'explorer ça à fond, le mécanisme de l'identification au corps et à quel point le Soi, Ce que Je Suis réellement, n'y adhère pas vraiment mais l'utilise tout en sachant que c'est essentiel. Ma véritable nature étant non-manifeste mais manifestante, il n'est aucun autre "choix" de savourer la vie manifestée que de créer du monde, de la chair, des lieux, des espaces, des peuples, des éléments saisonniers, TOUT ! L'Absolu est Ici et passe à travers le corps, en même temps le corps semble faire obstacle à L'Absolu, du moins tant que n'est pas réalisé sa véritable nature. 

 

Prendre soin du corps en ne le niant pas, pas question de faire un trip de négation du corps à la sauce non dualiste tel que "le corps n'existe pas, je ne suis pas le corps" si cela n'est pas vécu vraiment ! Ce serait limite nuisible...Mais, pas question de croire, penser et vivre que je suis ce corps avec toutes les limites que cela impose ! et ça aussi, pas question de faire un trip de "je suis le Soi et pas le corps", si cela n'est pas vécu intimement. Honnêteté du processus, toujours. 

 

Pour ceux qui se posaient et m'ont posé des questions sur ma santé des derniers mois, je suis maintenant pas mal tirée d'affaire et je peux tranquillement recommencer à utiliser lentement mon ordinateur. Ce fut un juste passage dans la matière corporelle pour explorer plus à fond l'identification et la non-identification :) 

Grâce pour ça ! 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square