© 2017 par Christine Morency. Créé avec Wix.com

September 10, 2019

August 12, 2019

August 2, 2019

June 27, 2019

June 18, 2019

June 10, 2019

April 3, 2019

March 28, 2019

March 6, 2019

Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

Prendre le risque

March 2, 2018

 

Ce sang qui coule dans nos veines est le même flux de force brute qui gère l’expansion du Cosmos. Il n’y a de différences que dans les apparences, dans les nombreuses formes que prend l’Absolu pour se manifester à lui-même. 

Refuser de vivre, c’est se refuser Soi-même, parce qu’il n’y a pas d’autres avenues que celle d’apparaitre, de se manifester, de se faire matières diverses...et nous ne pouvions pas rester invisible éternellement. Un parfait équilibre devait surgir. Non-vue. Vue. Non-être. Être. 

Dans l’invisible non-manifesté, nous étions déja, sans même le savoir, sans même en être conscients, sans connaitre la grandiose force, l’immensité de ce que nous sommes. Et il fallait savoir, il nous fallait surgir de nous-mêmes, comme s’il était possible d’être en dehors de nous pour vrai. Et nous l’avons fait ! Étonnante et mystérieuse complexité des formes, des concepts, des matières, de la Vie ! Mouvance et flux, espace et air pour nous faire croire à nous mêmes qu’il y avait un lendemain, quelque part où aller, un but. Et pour être certains de nous y plonger totalement, ce tour de passe-passe magique de se scinder en deux, quelque chose là qui perçoit et quelque chose là devant à percevoir....comme ça, impossible de savoir que ce qui est vu là est aussi totalement moi ! 

Et quand ce subterfuge habile est mis à jour, éprouvé, incarné, le chateau de carte grandiose du monde ne tient plus. Non pas qu’il s’écroule physiquement, bien au contraire, il ne tient plus sur la séparation mais sur Soi, étant éprouvé comme Soi ! ...et le spectacle commence ! S’apparaitre Soi-même en tant qu’arbre, en tant que toute nature environnante, en temps que les « autres », en tant que la diversité infinie de ce que nous avons créés, incluant émotions, sentiments, sensations. 

C’est ca, de ça qu’il s’agissait, se faire apparaitre en tant que multitude pour se voir Soi-même tout en ne sachant pas que c’était Soi. Et c’était aussi prendre le « risque » de se découvrir sous des aspects imprévisibles, intenses, violents! S’il s’agissait de mettre un frein ou des conditions à notre propre apparition, il aurait été impossible de nous connaitre profondément, totalement, d’être illimité et éternel...et ce même si ça voulait dire éprouver des choses que nous pouvons nommer comme négatives, difficiles, douloureuses, car dans la souffrance, il y a la promesse faite à nous-mêmes que nous resterions totalement Libre, à l’image de notre véritable nature, sans aucune condition ! 

Et puis un jour, l’appel à se re-trouver, se souvenir de Soi, que tout ce jeu, ce bal grandiose qui nous rempli n’a jamais été à part, ne nous a jamais été imposé mais est profondément ce que nous sommes. 

Et le mystère de ce que Je Suis continu, avec un regard neuf, non divisé, rempli de gratitude pour Cela que nous sommes.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square