Réflexion sur le partage


L’éveil, c’est la conscience qui éclaire l’intérieur. Ca n’a jamais eu rien à voir avec l’extérieur, c’est un aggrandissement intérieur, devenu limpide et lumineux et qui, mystérieusement, se déverse par en dehors, illuminant toutes choses et tous êtres. C’est une représentation de ce que c’est, et non pas ce que c’est réellement qui se formera automatiquement dans la tentative de partager cela. L’enseignant conceptualise ce vécu, donc organise involontairement une séparation entre vivre et décrire. Tenter de décrire à quelqu’un le goût d’une orange jamais mangée par la personne est très différent de l’expérience vivante, c’est tout le problème de la transmission de l’expérience ! Et c’est aussi le même de croire que c’est possible. C’est à jamais impossible...sauf peut-être par transmission directe en personne, silencieuse, pulsante et déversante, pour le peu qu’il n’y ait pas d’empêchements et il y en a souvent...la simple attente d’un résultat en est un. Je rencontre des tas de gens dans mes activités ordinaires de la vie et ça passe quasi toujours inaperçu.

Les techniques ? Je ne dis pas qu’elles ne servent à rien...mais revenons à l’orange. Vous expliquer comment la cueillir, la laver, ouvrir l’écorce, comment la manger, les nombreuses subtilités de son goût et de son arôme, est une explication dont vous ferez une image mentale. Répétez en vous cette image mentale pour en saisir la chose, régulièrement, au point d’être convaincus que vous pouvez vivre une expérience vivante de manger une orange, n’a rien à voir avec le jour où vous entrez dans un véritablement verger d’orangers et découvrez l’ORANGE pour vrai! Alors toutes les techniques apprises de comment savourez une orange disparaitrons de par leur évidence de n’avoir jamais eu aucun rapport avec l’expérience directe et, surprise, de n’avoir jamais non plus permis la découverte du verger ! Se faire croire qu’on mange une orange ne la fera pas apparaitre sur votre table de cuisine !

Alors je reste avec ce vécu, dans l’impossibilité d’une réelle transmission mais avec une joie évidente à en parler, à communiquer quand ça se produit. C’est comme gagner à la loterie des milliards de milliards, se rendre compte qu’ils peuvent changer la vie de plusieurs personnes si partagés et se rendre compte pourtant que faire ou pas, dire ou pas ne changera jamais vraiment la vie des gens. C’est à eux d’être pris par la recherche et de découvrir ou pas le verger! 🙂

Une telle joie de Voir la Réalité intérieure et de réaliser qu’il n’y a jamais eu de différence entre l’intérieur de soi et l’extérieur pousse pourtant à délivrer ce message... « Hé, sait tu vraiment que tu existes ? , Vois tu le brillant vivant au coeur de l’arbre qui est ton propre intérieur ? Te rends tu compte que ce que tu vois dehors est littéralement en toi et est seulement projeté, teinté par tes propres mécanismes et protections, croyances et idées qui alors déformeront le réel ? Hé, c’est voir le Réel en soi qui fait bondir de joie et surtout de cette incroyable découverte, j’pensais que je vivais, j’pensais que j’existais, je pensais que j’avais une vie, alors que c’est la Vie qui « m’a », Je Suis Vie littéralement !

Alors voilà...ces temps ci, je laisse porter des réflexions en moi sur le thème : à quoi consacrer cette Vie en moi ? Plus de rencontres, publiques s’il en est, un partage accru ou au contraire le silence et laisser cette joie se diffuser autrement, notamment dans ma pratique artistique qui a toujours lieu. ? Est-ce suffisant ? Une sensation flotte que si ça reste non partagé oralement c’est en pure perte mais si c’est partagé c’est de toute façon incompris, irréalisé...!

L’éveil est vécu pour Soi, de Soi-même à Soi-même...la Joie de la Vie peut-elle rester sans partage ?

Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2017 par Christine Morency. Créé avec Wix.com