Le choix

Ces temps ci, je suis en train de revisiter complètement la notion de choix. Oui oui, il y a bien un pan de la réalisation qui automatiquement apporte la très puissante évidence que je ne choisi rien. J’ai même déja fait des textes à ce sujet dont « la vie nous agit ». Et c’est vrai, tout à fait. !

C’est vrai pour celui qui croit choisir en soi….Nous passons notre vie de personne à penser qu’il nous incombe de choisir ce que nous voulons faire de notre vie au risque de passer à côté, de rater son coup ou toutes sortes d’idées aussi bizarres et fausses les unes que les autres. Quand surgit le tsunami qui défait le personnage, l’Impersonnel Soi surgissant, il va de soi que le choix et l’idée même de choix disparaissent comme s'ils n’avaient jamais existé.

C’est un pan, une étape, un passage…et pour certain, ce passage durera toute la vie où assez longtemps pour qu’il y ait jasettes et partages publics à ce propos, de sorte que le chercheur écoutant restera avec l’idée qu’en tant « qu’éveillé » qu’il « deviendra", il verra qu’il n’a jamais pu choisir quoi que ce soit.


MAIS ! …..


Cette façon de connaitre la réalisation passe complètement à côté de l’intégration. Et là, il faut le vivre pour le voir ! L’intégration tout à fait différente du fait d'être haut perché dans le monde de la conscience, je dirais même paralysé en tant qu’Impersonnel Soi. La conscience Soi Vivante qui tout à coup descend…et qui descend malgré les idées passagères qui demeuraient peut-être et qui faisaient croire que « ca y est, c’était atteint, cette cachette en toute conscience c’est Cela »….euh, atteint quoi ? L’éveil n’est pas une cachette dans la conscience quand bien même ce serait en tant qu’Impersonnel….

Où voulez vous qu’aille le Soi Conscient et Vivant ?? Il est déja Cela éternel, omnipotent, omniscient, sans rebords, sans fin ni commencement. Où donc pourrait-il s’inventer des paradis où il ne serait pas déja Présent ? En le corps ! En l’humain vivant qui, débarrassé (en tout ou en partie) de son personnage, se retrouve surpris que sa planque du monde, sa cachette qui le préservait de la vie qu’il ne veut pas sentir, se retrouve non seulement plus vivant que jamais, mais en tant que Soi Choisissant !!


C’est très Volontaire le vécu du monde ! La création même du monde est une Volonté immensément puissante de l’Absolu. Ce serait bien bizarre, même quand on y pense intellectuellement, de se croire déposséder de pouvoir et du choix en tant que Soi redescendant dans la matière. !

Le but, la Volonté, c’est de se vivre en tant qu’humain nouveau, personnalité riche du Vivant et débarrassé des conditionnements, patterns douloureux, histoires et mémoires ancestrales invalidantes. Alors il vient un temps de l’incarnation où il devient évident que ce bond en avant, ce nouveau chemin de Volonté se fait en choisissant concrètement et fermement de rester debout, de vivre sa vie en maitre de sa vie avec tous les pouvoirs que cela implique et qui se découvrent petit à petit. C’est aussi le choix fait par lui-même de laisser défaire ce qu’il pourrait rester des conditionnements, traumatises et autres logés dans le corps qui au fil des années peuvent l’avoir endommagé.

Nous avons choisi de venir se vivre en tant que corps/esprit humain, c’est impossible que nous n’ayons aucun choix…le personnage n’en a jamais eu; il n’a jamais existé, mais nous ne sommes pas le personnage. Nous sommes l’Esprit Vivant créer par l’Absolu et la responsabilité et le choix viennent avec. C’est à vivre, à expérimenter concrètement !

Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags